La Mobylette

Logo Indiens Motobecane

Au départ, le moteur était en prise directe sur la courroie de transmission.

En 1951, apparait un embrayage centrifuge permettant de conserver le moteur en fonctionnement mème à l'arrêt (et donc aussi de disposer d'un éclairage la nuit à l'arrêt). Vers le milieu des années 1950, apparait l'embrayage double-effet dimoby permettant de redémarrer sans pédaler après un arrêt moteur en marche.

Double Variateur

Absent des premiers modèles, le variateur de vitesse Mobymatic, fonctionnant grâce à des billes poussant une joue mobile faisant monter la courroie et tirant le moteur vers l'arrière, est rapidement devenu la transmission standard. Les derniers modèles disposent d'un allumage électronique plus performant et nécessitant moins d'entretien que l'allumage à rupteurs des modèles précédents.